L’histoire en grand

Le musée

À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux véhicules allemands et alliés ont été récupérés sur différents lieux de combats. Certains furent rénovés et remis en état pour être étudiés par l’armée française. Le lieutenant-colonel Aubry, fondateur du Musée, a réuni ces nombreux matériels et d’autres venant d’horizons plus divers, pour aider à la formation des stagiaires de l’EAABC (École d’Application de l’Arme Blindée Cavalerie). Le Centre de Documentation sur les Engins Blindés (CDEB) est créé en 1965 et le premier musée voit le jour en 1977 dans l’enceinte de l’école de cavalerie à Saumur, puis déménage au manège Bossut et enfin dans les bâtiments actuels en 1984.

La collection s’enrichit à hauteur de quelques 800 véhicules (chars, transports de troupe, véhicules d’artillerie, du génie, …) dont plus de 200 sont présentés au public sur plus de 10 000 m2.

Ces impressionnants témoins d’acier sont accompagnés d’uniformes, de fresques et de dioramas, qui permettent une véritable plongée dans l’Histoire. Le musée présente 17 nations, sur une période qui s’étend de la Première Guerre mondiale à nos jours.

À découvrir, entre autres, les premiers chars français de 1917, l’impressionnante collection de chars Alliés et de panzer allemands datant de la Seconde Guerre mondiale, les titans de la Guerre froide et nombre de véhicules engagés dans les conflits contemporains.

Une collection unique par le nombre et la qualité de ses véhicules, mais aussi par le fait que nombre d’entre eux sont encore en état de marche ! Un atelier fort de 4 mécaniciens spécialisés travaillent toute l’année pour restaurer et entretenir ce patrimoine hors-norme. Ils sont souvent secondés dans cette tâche par des bénévoles de l’Association des Amis du musée des Blindés et de la Cavalerie (AAMBC).  Environ 100 blindés historiques roulent encore et participent régulièrement à des commémorations, des évènements, des tournages, des démonstrations…

Le musée des Blindés est aujourd’hui internationalement reconnu pour sa collection unique, son expertise technique et historique. Le public est au rendez-vous et chaque année, le nombre des curieux et des passionnés augmente ! En 2023, plus de 76 000 personnes sont venues vivre cette expérience de l’Histoire version XXL !

Tanks EN action

La particularité de cette collection est donc de rester vivante : 100 véhicules sont encore en état de rouler ! Les chars peuvent ainsi se montrer en mouvement chaque année au Concours International de Maquettes (Pentecôte) et au Carrousel de Saumur (14 juillet) et, selon les calendriers, lors des grandes commémorations et cérémonies du souvenir. Ils sont aussi loués à des sociétés de production et on peut les admirer dans des réalisations à caractère historique (Le Grand Charles de France 2, Un long dimanche de fiançailles, La neige et le feu et très bientôt le film d’Antonin Baudry sur de Gaulle…).

Chaque sortie de char est l’occasion pour le musée de publier sur ses réseaux sociaux des contenus que vous pouvez retrouver à ces liens :

Les collections
du musée

Initiée au travers du rassemblement d’un certain nombre de chars de la seconde Guerre Mondiale collectés dès 1950 à l’AMX de Satory, la collection de matériels blindés constituée à Saumur, regroupe aujourd’hui 880 engins dont près de 100 en complet état de marche.

Le concept

Les blindés constituent, depuis 80 ans, le fer de lance des armées modernes. Le Musée retrace leur naissance, leur histoire, leur évolution technique à travers le monde de 1917 à nos jours.

Principaux pays

On y trouve ainsi les matériels blindés les plus significatifs des principaux pays industriels : France, Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Suède, pays de l’ex-Union-Soviétique, Portugal, Israël, Brésil, etc…

Collections

Tous ces matériels constituent un des plus importantes collections mondiales de blindés, tant par le nombre d’engins que par l’ensemble du panorama historique continu présenté depuis l’apparition du char sur le champ de bataille.

On peut y voir, à quelques rares exceptions près, la totalité des prototypes essayés et des engins blindés servis par les armées françaises depuis 1917.

+ de 200 engins PRÉSENTÉS